Une rose en pommes

En recherchant des recettes pour la fête de notre petit Bastian, je suis tombée sur une photo d’une rose un peu particulière. Explication, c’était une rose que l’on pouvait manger, à base de pommes. J’ai trouvé cette idée superbe, donc ni une ni deux je me suis lancée pour en préparer.

 

J’ai eu quelques difficultés au début sur l’épaisseur des tranches de pommes, car il fallait pouvoir les tourner en escargot pour obtenir la forme d’une rose. La première fois c’était trop épais et les tranches ont cassés quand je les ai tourné ensemble, pourtant elles n’étaient pas très épaisses.donc en finalité le second essai a été le bon, il faut découper des tranches presque transparentes à la mandoline.

Et pour mieux comprendre comment on prépare ces roses rien ne vaut des photos que des mots.

   
     

    
   

Et voilà il ne manque plus que la dégustation autour d’un bon café ou d’un thé parfumé.  

Muffins framboises & citron confit

Après avoir cueillis le peu de framboises du jardin, c’est bientôt la fin, je me mets au fourneau pour préparer des petits muffins. (Car pas assez de framboises pour faire une tarte ou une glace.)

Que de mieux que des lamelles de citrons confits pour rehausser les papilles de ses muffins. 

  
Allez pour préparer cette recette il vous faut la base de la recette muffins (vs la trouverez dans l’index) et de rajouter 150 g de framboises entières et 75g de lamelles de citrons confits. 

Vous disposez au fond des moules quelques framboises et lamelles de citrons et recouvrez de pâtes. Puis vous enfournez pour 15-20 minutes. Et voilà c’est prêt.  

   
    
 

Petits gâteaux de Noël au pain d’épices

Rien ne vaut un atelier pâtisserie de petits biscuits pour se mettre dans l’ambiance de  Noël. Je ne sais pas vous mais moi ça me transporte tout de suite au pays des lutins avec ses odeurs de pain d’épices, de formes d’étoiles, de bonhommes, de sapins…

Que de papotages, je vous partage donc cette recette pour petits et grands.

 Ingrédients 

-70g de beurre

– 100g de miel parfumé 

– 70g de sucre roux

– 1 œuf 

– 1cc de canelle

– 1/2cc de citronnelle

– 1/2 cc de gingembre

– 300 g de farine 

– 1cc de levure

Matériel

Emporte pièces de formes diverses et variées 

Rouleau à pâtisserie 

Préchauffer le four  160°C sur chaleur tournante

Dans une casserole faites fondre le beurre avec le miel

Dès que le beurre est fondu, retirer du feu

Laisser de côté

Dans une jatte mélanger l’oeuf avec le sucre

Blanchir le mélange

Ajouter les épices puis le mélange beurre et miel

Versez un tiers de la farine avec la levure

Melangez pour obtenir un début d’abaisse lisse et homogène

Ajoutez le reste de la farine au fur et à mesure

Vous pouvez pétrir la pâte a la main pour obtenir une boule homogène

Laisser reposer 30 minutes à température ambiante recouvert d’un tissu

Farinez le plan de travail et étalez l’abaisse avec un rouleau sur une épaisseur de 4 mm (le biscuit va gonfler un peu pendant la cuisson)

A l’aide des emportes pièces découpez diverses formes

Disposez les biscuits sur une plaque protégée de papier sulfurisé

Enfourner pour 8 minutes (surveiller la cuisson, elle est terminée quand les bords commencent à devenir plus foncé que le centre du biscuit)

A la sortie du four, les biscuits sont encore un peu mous, pas d’inquiétude ils vont durcir en refroidissant pour pouvoir les décorer à votre goût. Donc laisser les refroidi completement avant de les décorer 

La  décoration

Il suffit de mélanger du sucre glace avec un peu d’eau pour obtenir une pâte tres peu liquide mais assez pour l’étaler sur les biscuit. C’est une sorte de colle qui vous permettra de faire tenir les petites billes de couleur ou autres  décoration de votre choix. Pour l’utiliser, munissez vous d’une poche à douille, remplissez la du mélange et coupez le bout pour obtenir un embout très fin comme un stylo pour dessiner sur les biscuits.

La colle peut être colorée avec du colorant. Je vous suggère du colorant en poudre qui tiendra mieux.

Et voilà à vous de jouer pour créer de jolies biscuits de Noël.

Une idée : avant la cuisson faire un petit trou en haut des biscuits pour les accrocher avec du tissu dans votre sapin de Noël.

Biscuit Noël

Biscuit Noël

La pâte à sucre, utilisation, conservation et mode d’emploi

Après notre petit atelier spécial pâte à sucre à Cultura, je vous partage un petit dossier sur l’utilisation de cet élément décoratif. Afin de faire profiter tout le monde, car contrairement aux apparences ou aux idées reçues tout le monde peut créer son propre gâteau ou ses cupcakes avec des décorations personnalisées ; pour le plaisir du fait main, fait maison, le regard émerveillé d’un enfant et surtout pouvoir dire (avec fierté) c’est moi qui l’ai fait ! Surtout que petits et grands peuvent s’amuser.

 

 La pâte à sucre KESAKO?

La pâte à sucre c’est un peu une forme de pâte à modeler comestible.

Elle peut être préparée maison à base de sucre glace + blanc d’œuf et sirop de glucose, mais elle présente quelques désavantage dans son utilisation : elle se casse facilement, elle se conserve moins longtemps, impossible d’obtenir des couleurs aussi vives qu’avec la pâte du commerce. Les avantages : ça dépanne pour les petites décorations.

La pâte àsucre est vendue également toute prête, avec des couleurs variées et éclatantes! 

 

Comment se conserve -t-elle ? 

La pâte à sucre sèche très vite à partir du moment ou elle est en contact avec l’air libre. Si vous avez utilisé la moitié votre pâte à sucre ou s’il vous reste de petits bouts, ne les jetez pas même s’ils vous paraissent secs. Utilisez de l’huile végétale neutre ou un peu d’eau/sucre glace, mettez en une noisette dans le creux de votre main et malaxer la pâte jusqu’à ce qu’elle retrouve son élasticité.  Il faut alors la glisser dans un sac de congélation en ayant bien chassé l’air et l’enfermer dans une boîte hermétique. Vous pourrez sans soucis la conserver 2 mois au moins. A sa sortie, si elle vous paraît dure, pas de panique, malaxez la à nouveau avec un peu d’huile ou un peu d’eau/sucre glace et elle redeviendra comme neuve!

 

Quel support employer pour l’étaler ?

La pâte à sucre colle énormément si vous la mettez directement sur votre plan de travail. Pour que cela n’arrive pas utilisez du sucre glace, petit tamis pour clarifier le sucre, papier sulfurisé ou tapis en silicone.

 

Quel gâteau utilisé comme support ?

Il vous faut une base de gâteau au yaourt ou au chocolat, il faut utiliser un gâteau assez robuste : type quatre quart, gâteau au yaourt (parfumé aux fruits ou aromatisé), gâteau au chocolat, sponge cake (recette ici).

On peut fourrer ce genre de gâteau avec de la confiture, une crème au beurre maison, du buttercream, ou d’une crème au choix, par contre pour couvrir l’ensemble du gâteau il est important d’utiliser une crème (buttercream), du Nutella, ou encore de la crème de spéculoos, ce qui permettra à la pâte à sucre d’adhérer au gâteau sans s’imbiber ni s’humidifier. Surtout pas de chantilly, de mousses ou de crèmes au risque de voir votre gâteau s’effondrer, la garniture couler ou la pâte à sucre imbiber les liquides et fondre en quelque sorte, alors qu’elle est là pour maintenir et enrober le gâteau.

Combien de pâte à sucre pour mon gâteau?

Pour gâteau de 15cm = 250g de pâte à sucre

Pour gâteau de 25cm = 400g de pâte à sucre

Pour gâteau de 30cm = 500g de pâte à sucre

Comment travailler la pâte à sucre?

Il suffit de saupoudrer du sucre glace sur le plan de travail, malaxer la pâte à sucre pour l’assouplir avant de l’étaler avec un rouleau spécial pâte à sucre

  • La pâte doit devenir ėlastique, il ne faut pas qu’elle casse lorsqu’on l’étire, si c’est le cas il suffit simplement de continuer à la malaxer entre vos deux mains.
  • Couvrir le gâteau avec la pâte à sucre et découper ce qui dépasse
  • Lisser avec un lissoir à pâte à sucre cette étape est très importante pour avoir un gâteau bien lisser et présentable.